En fin d’après-midi, Jean-Luc Moudenc inaugurait la salle Saint-Michel, ancienne chapelle des Lazaristes rachetée par la ville de Toulouse en 2011.Sa réhabilitation et transformation en salle polyvalente a été alors  initiée après  concertation avec le Comité de Quartier

Nous sommes habitués à ces inaugurations de projets commencés par un maire et, devant l’ampleur des travaux, terminés lors de la mandature suivante!  C’est le temps démocratique qui s’impose ainsi. Cependant, aujourd’hui, nous avons vécu un moment de  récupération politique aux confins de l’art.

Dans son intervention, comme dans le communiqué de presse, le maire s’attribue tous les mérites de cette réhabilitation dans la mesure où, alors dans l’opposition, il avait porté un voeu auprès du conseil municipal quant au devenir de cette chapelle vétuste.

Rendons à César: ce sont les habitants du quartier, les membres du Comité de Quartier qui alertaient le maire , et l’opposition, sur ce sujet.

M Moudenc a l’art de revisiter les événements entre 2008 et 2014.

Mais en ce début de printemps, cet après-midi plus particulièrement, il m’a fait penser au Coucou ( le Coucou de l’Ancien Monde) qui ne bâtit pas de nid et niche dans ceux des autres oiseaux…

Publicités