La cagnotte toulousaine, pour quelle redistribution ?

Cette question vient dans le débat politique à propos du compte administratif 2015 qui sera examiné en conseil municipal.

Dans sa conférence de presse le maire, afin de couper court aux attaques, annonce que  « l’épargne », constituée en majeure partie par la hausse des impôts, sera redistribuée aux Toulousains en investissement dans les crèches et les écoles…

Donc pas de volontarisme particulier, pas de projet exceptionnel qui justifierait l’effort sans commune mesure imposé aux Toulousains ?

Uniquement de l’ordinaire et de l’obligatoire, car construire des écoles n’est pas un choix politique mais une obligation qui incombe à la collectivité quand la pression démographique l’exige.

Alors de quelle redistribution parle-t-on ? Ne serait-ce pas le retour de la dette zéro ?

Pour mémoire, Toulouse a subi la plus forte augmentation fiscale en France.

Ainsi grâce aux impôts des Toulousains l’équipe municipale dispose à ce jour d’une belle cagnotte.

Mais pour en faire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités